Nantes Loire Atlantique Handball

Le retour en club des deux championnes

Actualités > ven 29 décembre 2017

Kalidiatou Niakaté et Blandine Dancette se sont confiées à la presse, suite à leur victoire lors des championnats du monde de handball féminin

Le retour aux clubs

Le repos a été de courte durée entre la fin du mondial et la reprise du championnat en club, mais nos deux championnes s’y étaient préparées, l’émotion retombe petit à petit.

Pour Blandine, la première séance d’entrainement n’a pas été la plus facile qu’elle ait vécue, il a fallu reprendre ses marques, se concentrer sur les objectifs fixés par le club et mettre de côté les émotions vécues 2 semaines auparavant. « La médaille est encore dans notre tête mais il faut se remobiliser et être prête pour atteindre les objectifs fixés par le club » déclare Kalidiatou.
Heureusement, les 2 internationales françaises ont pu compter sur leurs coéquipières nantaises qui leur ont réservé un accueil chaleureux, avec les félicitations.

La reprise du championnat

La phase retour du championnat débute dès demain pour le NLAH. Les Roses se déplacent en terres bretonnes pour affronter Brest actuellement 2ème au classement.

« On laisse l’équipe de France dans un coin de notre tête et on se remet en mode club » confie Blandine. En effet, c’est important de bien débuter cette reprise du championnat, 4 gros matchs arrivent et seront décisifs pour le classement final. L’objectif premier pour Kali sera de gagner les prochains matchs à domiciles.

Le retour à la compétition samedi sera compliqué pour les 2 clubs après 1 mois et demi de trêve, il y a eu peu de matchs de préparations avant, les deux équipes vont devoir retrouver leurs marques. Cependant, les 2 médaillées ne sont pas inquiètes « Les filles se sont bien préparées, on a pu le remarquer aux entrainements hier» affirment-elles.

Même si le BBH compte 4 points d’avance sur Nantes, les deux formations ont réalisé une bonne première partie de saison. « On peut créer la surprise, elle récupère Allison Pineau qui a fait un super championnat du monde, ça va être compliqué mais on se lance une chance d’aller gagner là-bas » déclare Blandine, « le match contre Brest sera difficile mais on va tout donner pour le gagner » ajoute Kali.

« Assumer ce rôle jusqu’à la fin »

Les joueuses doivent assumer leur double rôle, celui en équipe nationale puis celui en club. « On retrouve d’autres sensations et d’autres objectifs, ce n’est pas la même chose, on avance différemment. Nous sommes ravies d’avoir gagné la médaille avec l’Equipe de France mais on a envie d’aller chercher d’autres choses avec le collectif du NLAH » avoue Blandine.

Pour les deux internationales françaises, ce nouveau statut de championne du monde n’aura pas d’impact sur leur rôle respectif au sein du NLAH. Selon Blandine, l’entraineur des Roses Jan Basny leur a déjà confié un rôle assez important depuis le début de la saison, elles n’ont pas de pressions supplémentaires. Néanmoins, les deux championnes essaieront de tirer le groupe vers le haut afin d’atteindre les objectifs fixés par le club. Selon Kali, « la 4ème place est légitime mais on peut mieux faire pour espérer atteindre la 3ème place ».

De beaux moments qui resteront gravés

Les deux joueuses gardent une image forcément positive de ce championnat du monde. Kali retiendra essentiellement les larmes de joies de chaque joueuses au coup de sifflet final. Blandine quant à elle remercie le staff technique et médical qui ont fait le « travail de l’ombre », « ça été un partage avec tout le monde, ils nous ont poussé du début à la fin eux aussi » confie-t-elle.


Félicitations à Blandine et Kali !
Retour aux actualités de la saison