Nantes Loire Atlantique Handball

Conférence de presse avant la réception de Dijon

Actualités > ven 5 janvier 2018

Jan, Félix et la capitaine des Roses, Beatriz se sont confiés à la presse avant la réception de Dijon ce samedi.


La reprise du championnat

Cela fera bientôt 3 semaines que les Roses, Blandine et Kali ont été sacrées championnes du Monde avec l’Équipe de France. Jan Basny entraîneur de l’équipe Tchèque était également absent durant la compétition.

La reprise après la trêve internationale est difficile pour toutes les équipes, du côté du club nantais, cinq joueuses ont manqué la préparation avec l’équipe, 4 disputaient le Mondial en Allemagne tandis que Karichma Ekoh était convoquée avec l’équipe U20. Pour Jan, le fait de se retrouver au complet le 26 décembre alors que des équipes comme Bourg de Péage et Dijon l’étaient le 15 novembre, cela fait la différence et ça explique en partie, leur victoire lors du 1er match de la phase retour.
Pour autant, le coach se rassure « Je retrouve une équipe en forme : tant physiquement que psychologiquement ».

Concernant la reprise du championnat, la phase retour a débuté par une défaite des Nantaises face à Brest actuellement 2ème au classement. Selon l’entraîneur, l’équipe a raté l’occasion de gagner en terres bretonnes. Le manque de réussite et les occasions ratées ont facilité la tâche aux Brestoises, « C’était frustrant car on voulait faire un bon résultat, j’ai vu une grande déception au sein de l’équipe » souligne-t-il.

Felix rejoint les propos de Jan « Je suis d’accord, la défense n’a pas montré son meilleure visage, on donne 3 ou 4 buts faciles pour Brest, on est capable de mieux ».
Le retour d’Allison Pineau qui jouait son premier match de la saison en LFH a également fait la différence ; en effet la joueuse Brestoise a inscrit 8 buts lors de ce match. « Elle a tenue l’équipe par son jeu et ses qualités » déclare Jan.

La réception de Dijon samedi

Dijon a débuté la phase retour sur une bonne note en remportant son duel face au Chambray Touraine Handball (25-22) samedi dernier.

D’après Jan, « Il n’y a aucune surprise, j’étais surpris que Bourg de Péage gagne à Paris ça oui ! En revanche le match de Dijon face à Chambray, j’avais dit auparavant à Felix qu’elles allaient gagner et qu’elles seraient très dangereuses ».

Le coach nantais attire l’attention sur le fait que contrairement aux ¾ des équipes du championnat qui n’ont eu aucune possibilité de s’entrainer au complet durant le Mondial, Dijon est une équipe qui a pu faire jouer son effectif quasi au complet, seulement une seule internationale participait à la course au titre. « Elles ont bénéficié de 1 mois d’avance au niveau de la préparation, ce qui représente beaucoup d’heures d’entrainements. Ça va donc être dure pour notre équipe de jouer face à Dijon » souligne Jan.

« Dijon est une bonne équipe où évolue de bonnes joueuses ayant de grosses qualités individuelles » ajoute Beatriz.
Après leur perte de 5 points, l’équipe de Dijon n’a qu’un seul objectif selon l’entraineur Nantais « Passer avant dernier au classement » et même si les nantaises sont favoris samedi, « Il faut faire attention mais on va tout faire pour gagner le match face à Dijon », termine Jan.

Atteindre les objectifs fixés

La deuxième partie du Championnat a repris ces droits vendredi dernier, si celle-ci s’annonce compliquée pour tout le monde, d’après Jan « En LFH il n’y a pas de matchs pièges, toutes les équipes peuvent espérer battre les autres, excepté lorsque l’on joue Metz. Le championnat est ouvert, tous les matchs sont durs à préparer et difficiles à gagner ».

Le championnat est serré le NLAH actuellement à la 6ème place au classement avec 26 points, espère au moins retrouver la 4ème place, occupée par Issy Paris (29 points).
Pour Bea, il ne faut pas se focaliser sur le classement, « on va tout faire pour se battre jusqu’à la fin de la saison » Ajout-elle.

Le club ligérien est encore engagé dans 2 compétitions, le championnat LFH et la Coupe de France. Les Roses recevront une nouvelle fois l’équipe de Dijon, mais cette fois ci pour les 1/8ème de Finale de la Coupe de France, le dimanche 11 février.

L’important pour les 2 entraîneurs sera d’atteindre les objectifs fixés par le club et le groupe. Si l’objectif du club est d’être Européen, pour le coach il y a encore du chemin « Il faut au moins réussir dans l’une des deux compétitions ».


Rendez-vous samedi 6 janvier au Complexe Sportif du Vigneau.
Coup d’envoi à 20h30.
Retour aux actualités de la saison