Sélectionner une page

Nous avons  tous eu déjà l’occasion de regarder des sprinters professionneles à la télévision. Un athlète comme Usain Bolt cours avec avec tellement de légerté qu’on pourrai croire que c’est facile . Bien entendu Usain Bolt a des prédispositions physique pour ce sport, mais il doit tout de même travailler dur et s’entrainer des heures rigoureusement pour garder un tel niveau. Heureusement pour vous il existe de nombreuses méthodes pour courir plus vite. Avec ces conseils vous pourrez repartir du bon pied et gagner vos compétitions.

Les techniques pour courir plus rapidement !

man, jogging, running man

1. La bonne position !

Courir oui, mais courir vite c’est mieux. Même si la course parait être très instinctif et naturelle elle comporte son lot de technicité. Il est impératif de garder le haut de son corps droit tout en étant bien détendu. Allez taper le sol avec le milieu du pied sous la hanche et balancer vos bras vers l’avant et vers l’arrière avec un bon dynamisme, tout en gardant un angle a 90 degrés.

2. Comptez vos pas.

Il est important de trouver sa foulée pour courir efficacement. Familiarisez-vous avec le roulement des foulées. C’est à dire le rythme des pas que vous faites en courant peu importe la vitesse. Les coureurs les plus rapides ont une cadence de 180 pas par minute et maintiennent leurs pieds près du sol avec des pas légers, courts et rapides.

Pour trouver votre nombre de pas idéal, courez pendant une minute et comptez le nombre de fois que le pied droit touche le sol et multipliez par deux.

3. Essayez l’entrainement par intervalles. (HIIT)

Vous disposez de peu de temps pour la musculation et vous n’avez pas la possibilité de faire de grandes sorties pendant votre semaine , ce n’est pas grave essayez l’entrainement par intervalles. Alternez les périodes d’intensité élevée et faible pendant l’exercice pour augmenter la vitesse de l’endurance et brûler des calories importantes en moins de temps également!

4. C’est l’heure de sprinter !

Vous avez sans doute déjà remarqué ces coureurs professionnels faire de courts sprints avant la grande course sur route. En fait ce sont une série de petits sprints confortables généralement entre 8 à 12 sur 50 et 200 mètres chacun. Ces accélérations vont contribuer à améliorer la technique d’endurance.

5. Le tapis de course ; votre nouvel ami

Courir sur tapis est une très bonne méthode d’entrainement, cela facilite le basculement des jambes de sorte qu’il est plus facile de courir vite. Vous avez également la possibilité d’accélérer le rythme de croisière de votre course. Assurer-vous de monter sur la machine et ensuite de la démarrer.